Robert LE BAILL (1816-1873) et Marie Guillemette BIZIEN (1822-après 1888), les derniers cultivateurs

 

Robert LE BAILL, parfois prénommé Ropars dans certains actes, est né le 28 octobre 1816 à la ferme du Minigos en Plougonvelin.

 

Il est issu d'une famille de cultivateurs implantée sur la commune depuis deux générations.

 

Il se marie le 18 novembre 1839 à Marie Guillemette BIZIEN, née à Guilers le 7 mars 1822.

 

Le couple s'installe à la ferme de Tréflès en Plougonvelin puis semble avoir connu plusieurs déménagements dans la commune. 

Il aura 12 enfants, soit 3 filles et 9 garçons dont certains décèderont en bas âge :

 

  • Yves Marie, né le 26 octobre 1840 à Tréflès
  • François Marie, né vers 1841 à Tréflès
  • Jean-Marie, le 7 mai 1843 à Tréflès
  • Marie Renée, le 2 mars 1845 à Tréflès
  • Yves, le 5 novembre 1846 à Tréflès
  • Yves Marie, le 6 octobre 1848 à Tréflès
  • Jean-Marie, le 13 mai 1850 à Tréflès
  • Prosper Marie, le 18 avril 1852 au Rolin
  • Jean Marie (ascendant), le 4 février 1855 au bourg
  • Marie Guillemette, le 10 août 1857 à Kêruris
  • Marie Louise Philomène, le 11 avril 1859 à Reun Ar Cosquer
  • René Marie, le 1er juin 1861

La majorité des enfants ayant atteint l'âge adulte paraît avoir quitté la terre de Plougonvelin et la condition paysanne, à l'image de Jean Marie, dont nous descendons, et de plusieurs de ses frères.

 

Robert (Ropars) LE BAILL meurt à l'âge de 55 ans le 11 juin 1873 et sa femme Marie Guillemette BIZIEN après 1888, probablement dans la même commune.

 

Mise en ligne : janvier 2021

(c) Jean-Marie Renault, 2008-2021

Reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.