Le livre des MASTIN

La famille MASTIN apparait dans l'histoire familiale par le mariage à Brest de Pauline Héloïse MASTIN avec Charles MORLAIS le 28 octobre 1887.

 

Le couple aura 7 enfants, dont Marie Adolphine MORLAIS (1890-1940), mère de Marie LE BAILL (1918-2009), Paul Jean MORLAIS (1897-1966), père de Paulette MORLAIS (1923-2012) et Charles Adolphe MORLAIS (1891-1957), père de Paul MORLAIS.

 

 

 

Dans les années 1960, Marie LE BAILL raconte volontiers à ses enfants qu'ils ont peut-être des "gènes du Nord" et que sa mère Marie MORLAIS évoquait quand elle était enfant l'existence d'ancêtres originaires de "Flandre".

 

L'information, qui reste alors confuse et assez hypothétique, ne s'appuie sur aucune source écrite

 

Vingt ans plus tard, Marie LE BAILL explore les ressources généalogiques à la recherche de ses ancêtres maternels. 

Elle trouve alors les origines normandes de certains d'entre eux, et notamment ceux de la famille DAVY.

La conclusion des années 1980 est alors évidente : il y a eu confusion entre le Nord et la Normandie dans la mémoire familiale.

 

En 2021, les recherches généalogiques reprennent et la famille de la grand-mère maternelle de Marie LE BAILL, Pauline Héloïse MASTIN, est alors explorée.

 

Les propos non vérifiés des années 1960 retrouvent soudainement toute leur exactitude : c'est bien dans le Nord qu'est ancrée l'origine de la famille MASTIN.

 

Avec l'ascendance de la famille MASTIN, l'histoire familiale s'enrichit ainsi d'une origine géographique et sociale très différente de sa souche bretonne et rurale.

 

 

(A suivre : les origines)

Mise en ligne : mars 2022 

(c) Jean-Marie Renault, 2008-2022

Reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.