Gui Jan dit Blais

 

 

Il n'est pas encore tout-à-fait certain que notre ancêtre naquit en 1725. Peut-être en effet eût-il un frère aîné homonyme, et vit-il le jour quelques années plus tard.

 

Contrairement à ses frères et soeurs, Gui ne reste pas toute sa vie à Goudelin. Sans aller bien loin, il part s'installer à Gommenec'h, où il sera sans doute lui aussi tisserand ou laboureur.

 

« Le treize de septembre mil sept cent soixante quatorze Gui Jan dit Blais fils majeur de défunt Pierric et de Janne Brient sa veuve, et Louise Even fille mineure de défunts Jan Even et Françoise Foëson de son vivant son épouse, cette Even décidée de justice par ordonnance de la juridiction et chatelenie de Coat Méen au siège de Goudelin signée Jourand greffier le neuf de ce mois, les deux de cette paroisse, bannis sans opposition aux prônes de nos grand’messes les dimanches les dimanches [sic] quatorzième, vingt et unième et vingt huitième aoust dernier, ne s’étant trouvé aucun empêchement canonique ni civil, ont été par le soussigné recteur fiancés en face d’église et de leur mutuel consentement exprimé par parole de présent conjoints en légitime mariage avec bénédiction nuptiale au Saint Sacrifice de la messe en présence de Yves Guillaume oncle du contractant, de Guillaume Jan son frère, de Jan Even frère de la contractante, d’autre Jan Even son cousin germain, de Jan Vitré [?] sont beau-frère dont signé ont ceux qui déclareront le savoir faire.

Y. Sivy Rr de Gomenech. » [1] 

C'est dans cette paroisse, dont l'église a été reconstruite en 1722, qu'il se marie à Louise EVEN, le 17 septembre 1774. Il aurait quarante-neuf ans, alors que sa femme n'en a pas vingt-cinq [2]. Etant orpheline et mineure, Louise est autorisée à se marier par décision de justice relevant de la chatelenie de Coetmen qui se tient alors à Kergadiou en Goudelin.

 

Après les noces, le couple va d'abord habiter au village de Traou Hamon. C'est là que naît Jeanne, leur premier enfant, assez peu de temps après leur mariage.

L'année suivante, la famille se rend au petit village de Kericun qui domine la vallée du Leff, face à Liscorno en Lannebert. Deux enfants y naîtront : Louis, dont nous decendons, le 14 octobre 1776, puis de nouveau Janne en 1778 laissant à penser que le premier enfant n'a pas survécu.

 

Vers 1780, Gommenec'h (Gwanac'h en breton) est une paroisse de l'évêché de Tréguier, entièrement bretonnante, qui comporte environ 1300 habitants contre 600 à l'heure actuelle. C'est un territoire fertile, abondant en grains, lin et pâturages [3].

 

Il est possible que ce soit notre ancêtre qui décède à Gommenec'h en plein hiver, le 21 janvier 1783 [4].

 

Dans la famille proche, signalons à cette époque Louise Marlot, Marguerite et Gilles Even, Janne Guillemot et Pierre Jan dit Blais -neveu de Gui- qui vivaient tous à Goudelin.




[1] in Actes des mariages, paroisse de Gomenech, année 1774, A.D. des Côtes-du-Nord.

[2] Cette différence d’âge est énigmatique, et impose un futur complément de recherches afin de lever une éventuelle erreur. A faire en priorité, car la validité des informations concernant les générations précédentes en dépend.

[3] OGEE, Dictionnaire historique et géographique de Bretagne, Nantes 1778.

[4] Vérification à faire.

(c) Jean-Marie Renault, 2008-2017

Reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.